Conseils financiers, Famille

L’amour et l’argent

L’amour et l’argent font-ils bon ménage?

Au sein d’un couple, l’argent est fréquemment un sujet tabou. Il est aussi très souvent une source de frustration, de stress et de discordes.

Voici comment plusieurs couples gèrent leurs finances.

Ce qui est à toi est à moi, ce qui est à moi est à toi. On s’aime, on partage tout!

Plusieurs couples optent pour l’option de la mise en commun des revenus dans un compte conjoint. Dans ce cas, soit les deux conjoints s’occupent des finances du compte ou bien une seule personne gère les finances de ce compte.

Lorsqu’une seule personne gère le compte, il arrive souvent qu’un centre de contrôle des transactions prenne place. Tous les revenus se retrouvent donc dans le compte conjoint. Toutes les transactions doivent être déclarées au conjoint nommé au pouvoir du centre de contrôle: le PDG du compte conjoint. Chaque transaction doit être approuvée par ledit PDG. L’autre conjoint, quant à lui, se décharge souvent complètement de la responsabilité du compte. Le PDG a souvent la manie de décortiquer chaque transaction et de faire un suivi très rigoureux de chaque dépense.

Comme dans tout, cette méthode a ses avantages et ses désavantages. Les PDG font souvent une très bonne gestion et sont très organisés. Cependant, cela peut créer beaucoup de tensions! Le conjoint qui est détaché de la responsabilité du compte peut sentir qu’il n’a aucun contrôle sur son propre argent et se fâcher d’avoir à faire approuver chaque dollar dépensé. Sans parler du sentiment de privation de liberté que le conjoint peut ressentir. D’un autre côté, la personne qui gère les finances peut se sentir frustrée d’avoir toute la responsabilité sur ses épaules. Cette frustration peut être exponentielle quand l’autre conjoint fait des dépenses inattendues ou « irrationnelles » qui peuvent chambouler la gestion du conjoint PDG. Il faut aussi prendre en compte que certaines dépenses peuvent être acceptables pour l’un et inacceptables pour l’autre.

Il y a aussi un risque à considérer avec cette façon de faire, en cas de décès ou en cas d’inaptitude de l’un des conjoints, le compte conjoint sera gelé le temps de régler toutes les étapes légales. Le compte conjoint peut également être saisi dans le cas d’une mauvaise gestion financière de l’un des conjoints. Cette circonstance peut créer un stress important, il est donc recommandé de prévoir cette situation.


Ici c’est chacun pour soi!

D’autres couples ont une manière complètement différente de gérer leurs finances. Chaque conjoint a son propre compte individuel. Pour les dépenses communes, ils peuvent avoir un compte conjoint ou transférer l’argent à l’autre conjoint du montant précis des dépenses communes. Leurs dépenses individuelles sont souvent privées et à leur discrétion. De cette façon chacun garde son indépendance financière.

La méthode chacun pour soi comporte aussi son lot d’imperfections. Elle peut mener à des situations stressantes et conflictuelles. Dans la majorité des cas, les conjoints ne se parlent jamais de leurs finances personnelles et n’ont aucune idée de ce que fait l’autre conjoint avec son argent ou de sa situation financière. Cela ne veut pas nécessairement dire que les conjoints gèrent mal leur argent. Pourtant cette technique laisse une grande liberté et force est de constater qu’il arrive que l’un des conjoints (ou même les deux!) puisse avoir des problèmes financiers dont l’autre conjoint n’en a aucunement conscience. Bonjour les squelettes dans le placard! Les conjoints ne veulent pas stresser l’autre avec leurs problèmes financiers et vice versa. Malgré cela, il serait certainement favorable de crever l’abcès, parler des problèmes financiers de chacun que chacun afin de trouver ensemble des solutions.


Que doit-on faire selon vous?

Doit-on séparer les dépenses au prorata des salaires?

Quel revenu doit-on considérer pour le calcul prorata? Le revenu net ou le revenu brut?

Les conjoints doivent-ils payer 50/50 peu importe leurs revenus?

Quelle est votre opinion?

La meilleure façon

Je crois qu’il y a pas une façon meilleure que l’autre de gérer l’argent au sein d’un couple.

Néanmoins, je crois que les attentes et de chacun doivent être discutées et qu’une entente mutuelle doit être faite.

Rien n’empêche que cette entente soit modifiée au cours de votre vie de couple. L’approche essai-erreur peut permettre de trouver la façon qui convient à chacun des conjoints.

Les projets, les visions, les priorités et les objectifs de vie de chacun doivent absolument être discutés fréquemment (car ils peuvent changer) et le plan financier du couple doit être ajusté.

Partagez-moi votre point de vue et vos trucs!

Bonne semaine!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s