assurances, Conseils financiers

L’assurance maladies graves

L’assurance maladie grave a été créée dans les années 80, car à ce moment on a constaté que le rétablissement des patients étaient souvent perturbés par des soucis financiers pendant la convalescence plutôt que par des complications médicales.

Une assurance maladies graves est une protection financière, d’un montant déterminé à l’avance, qui est remis à l’assuré en cas de diagnostique d’une maladie grave.

Le fardeau financier peut être important surtout si notre maladie nous empêche de travailler.

Liste des maladies graves couvertes :

Accident vasculaire cérébral (AVC), anémie aplastique, brûlures graves, cancer (mettant la vie en danger), cécité, chirurgie de l’aorte, coma, crise cardiaque, défaillance d’un organe vital – liste d’attente en vue d’une greffe, démence, y compris la maladie d’alzheimer, greffe d’un organe vital, infection à VIH contractée au travail, insuffisance rénale, maladie de Parkinson et syndromes parkinsoniens atypiques, maladie du motoneurone, méningite purulente, paralysie, perte d’autonomie, perte de l’usage de la parole, perte de membres, pontage aortocoronarien, remplacement ou réparation d’une valvule cardiaque, sclérose en plaques, surdité, tumeur cérébrale bénigne.

La liste peut différer d’un assureur à l’autre. La grande majorité des assureurs offrent des assurances maladies graves.

Quelques stats :

Un Canadien sur quatre développera une forme quelconque de maladie cardiaque au cours de sa vie. Une victime d’attaque cardiaque sur deux est âgée de moins de 65 ans. Une personne sur deux développera un cancer au cours de sa vie.

Source : Société canadienne du cancer

Assurance invalidité vs Maladies graves

Une question qui revient souvent est à savoir si on a déjà une assurance invalidité c’est quoi la pertinence d’avoir aussi une assurance maladies graves.

C’est quoi la différence?

L’assurance invalidité : L’assurance invalidité sert à remplacer votre revenu si vous êtes invalide (inapte au travail) en raison d’un accident ou d’une maladie. Cette assurance couvre une partie de votre salaire SI vous en avez une au travail, car plusieurs personnes ont seulement droit à l’assurance-emploi qui couvre une période maximale de 119 jours. Au-delà de cette période, c’est votre assurance collective qui continue. Si vous n’avez pas la protection invalidité, il faudra puiser dans vos économies ou même vous endetter pour continuer à subvenir à vos besoins et payer vos engagements financiers et les besoins de base (logement, nourriture, électricité, etc.)

Dans le cas d’une assurance maladies graves, le bénéficiaire de l’assurance (qui est souvent l’assuré lui-même) reçoit l’argent non imposable et peut l’utiliser à sa façon. Les gens utilisent l’argent pour couvrir la perte de revenu mais surtout pour tous les frais supplémentaires encourus par la maladie: la perte de revenu d’un conjoint (si celui-ci est absent au travail pour être présent ou aider), les frais des soins à domicile, les médicaments qui ne sont pas toujours couverts à 100% par la RAMQ et/ou l’assurance collective, l’équipement médical (exemple un lit d’hôpital à la maison, frais de déplacement, transport, stationnement d’hôpital, adaptation du logement, remboursement de dettes (auto, maison, marge de crédit, etc.), avoir accès à des traitements non couverts par les régimes publics, frais de garde d’enfants, suivre des traitements ailleurs dans le monde.

L’assurance maladies graves est complémentaire à l’assurance invalidité.

L’assurance maladies graves pour les enfants :

Un sujet sensible, mais ô combien important! Si un enfant est diagnostiqué d’une maladie grave, un des parents devra prendre soin de l’enfant et l’accompagner dans ses soins. Ce ne sont pas tous les traitements et médicaments qui sont couverts par les régimes publics et les assurances collectives et comme ce n’est pas vous qui êtes atteints d’une maladie graves et que vous n’êtes pas inaptes, vous ne pourrez pas compter sur votre assurance invalidité pour vous verser un salare.

L’impact financier est majeur pour une famille si un enfant a une maladie grave. Ce n’est pas pour rien que nous voyons souvent sur les réseaux sociaux des demandes d’aide financières par des parents dont les enfants sont atteints de maladies graves. Cette assurance est souvent nécessaire, car les dommages financiers ne sont pas négligeables.

Type d’assurance maladies graves

Cette assurance s’offre en plusieurs options. On peut aller avec une assurance temporaire (10 ans, 20 ans, 30 ans, etc.) ou une assurance permanente jusqu’à 100 ans. On peut aussi l’ajouter à un contrat d’assurance vie en avenant temporaire.

Ce qui est hyper intéressant avec cette assurance c’est qu’elle a l’option du remboursement des primes. On peut choisir parmi quelques options (remboursement après 15 ans, après 20 ans, à 65 ans, etc.) Ce qui veut dire que exemple vous avez 40 ans, vous prenez une assurance comme celle-là, vous choisissez d’avoir la possibilité de remboursement après 15 ans, donc à partir de vos 55 ans, vous pouvez décider d’annuler votre assurance et de vous faire rembourser la totalité de ce que vous avez payé. Cette option est aussi disponible pour les contrats d’assurance maladies graves pour les enfants.

Est-ce que c’est pour moi?

Je vous recommande d’analyser avec votre conseiller financier si cette assurance est pertinente pour vous selon votre situation financière personnelle, le montant de votre épargne, les assurances que vous avez déjà et le risque que vous pouvez assumer. C’est vraiment du cas par cas. Votre conseiller est là pour faire l’évaluation avec vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s